Aller au contenu


Accueil > Conférenciers

Conférenciers

Conférenciers invités


Jean-François Sablayrolles - Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité : Ancien agrégé de grammaire, puis docteur en Sciences du langage (1996) et habilité à diriger des recherches (2004), Jean-François Sablayrolles a été Professeur à Paris 13 SPC de 2006 à 2016 (actuellement émérite), après avoir été maître de conférences à Limoges et à Paris 7. Membre du laboratoire LDI UMR 7187, il était responsable du master 2 recherche COLEDI (ex-SCIL). Ses recherches portent sur la néologie du français contemporain : organisateur des colloques ‘l’innovation lexicale’ (Limoges 2001) et ‘la fabrique des mots’ (Cerisy 2015). Il a publié La Néologie en français contemporain (Champion, 2000), Les néologismes (avec Jean Pruvost, PUF 2003) et a fondé, avec J. Humbley la revue Neologica en 2006 (éd. Classiques Garnier).

John Humbley - Université Paris Diderot : Professeur émérite (linguistique appliquée) de l’université Paris-Diderot (Sorbonne-Paris-Université), et professeur invité à l’université de Vérone, où il assure des cours d’histoire de la langue française (2015-2017). Il est cofondateur et coresponsable de la revue Neologica, assistant editor de Terminology, et membre du comité scientifique/de lecture de plusieurs revues de terminologie, de traduction et de langue de spécialité.

CONFERENCIERS INTERNATIONAUX



Vittorio Dell'Aquila - Centre d'Études Linguistiques pour l'Europe (Italie) : born in 1966 in Milan and lives in Milan and Vaasa. He’s a free lance researcher in linguistics (Centre d'Études Linguistiques pour l'Europe and Forskningscentrum för Europeisk Flerspråkighet): he studied historical linguistic at the University of Milan and then specialised in cartography applied to sociolinguistics and language geography in Turku, Barcellona, Cardiff and Bruxelles. His research activities cover subjects like sociolinguistics, language rights, lexicography, dialectology and language geography in collaboration with several universities around Europe. Vittorio has also taught as a guest professor in the universities of Genova, Vaasa and Cagliari and he has been the linguistic coordinator of the Servisc de Planificazion y Elaborazion dl Lingaz Ladin. For that reason, he is the coordinator of the project VOLF at the Istitut Cultural Ladin, Vigo di Fassa (TN), Italy.

Michela Giovannini
- Università degli Studi di Torino (Italie) : gained his doctorate in Humanistic Studies at the University of Trento in March 2015. His PhD research, on the topic of neology in the Ladin spoken in the Fassa Valley (Trentino, Italy) and in the Aranes spoken in the Aran Valley (Catalonia, Spain), was conducted under supervision of Prof. Patrizia Cordin and of Prof. Aitor Carrera (University of Lleida, Spain). Her primary research interests include Italian and Spanish Sociolinguistics, Language Contact and Italian L2. She has done two investigation periods in Spain, one, at the University of Alcalá de Henares (October-December 2009) and other, at the University of Lleida (February-June 2012). In 2012 the Società di Glottologia Italiana (SIG) awarded her a scholarship to conduct a research on the popular variety of Spanish language and to present it at the IX Congreso Internacional de Historia de la Lengua Española in Cádiz. Since 2015, she is also an associate researcher for the project VOLF at the Istitut Cultural Ladin, Vigo di Fassa (TN), Italy.

Rana Kandeel - Université de Yarmouk (Jordanie) : Professeure-associée en sciences du langage dans le département des langues modernes à l’Université de Yarmouk en Jordanie, elle s’intéresse à la didactique du français langue étrangère-TIC, et aux études linguistiques et stylistiques comparatives de deux langues, le français et l’arabe. Elle a des publications, parmi d’autres, dans ces langues sous des perspectives linguistiques et didactiques.

Jan Lazar - Université dʼOstrava (République tchèque) : a étudié la philologie française à la Faculté des Lettres de lʼUniversité dʼOstrava. Il a continué ses études à la Faculté des Lettres de lʼUniversité Palacký dʼOlomouc, où il a soutenu une thèse de doctorat en langues romanes, intitulée Langage du tchat (2009). Actuellement, il occupe le poste de maître de conférences en linguistique française à lʼUniversité dʼOstrava (République tchèque). Ses recherches portent sur la communication médiée par ordinateur et la néologie lexicale. Il participe au projet international « EmpNéo » (Emprunt néologique) qui vise à comparer la diffusion des emprunts néologiques dans diverses langues.

Radka Murdochova
- Université dʼOstrava (République tchèque) : Diplômée d’un Master en Langue française (l’Université Palacký d’Olomouc), elle préparait en parallèle son Master en Études européennes (l’Université de Bohême de l’Ouest). Ce cursus académique s’achevé en 2009, après plusieurs échanges universitaires en France. Elle a soutenu sa thèse de doctorat en 2012 au département de langues romanes à l’Université Palacký, avec une spécialisation en lexicologie. Dans ses recherches, elle s’intéresse au lexique du français contemporain et à la néologie (participant aux projets internationaux : « Empnéo » et « Néoveille »). Sa première monographie est intitulée La troncation en tant que procédé d’abréviation de mots et sa perception dans le français contemporain et traite de la position de troncation en tant que moyen d’abrègement de mots en français d’aujourd’hui.

Alena Podhorná-Polická
- Université Masaryk (République tchèque) : maître de conférences à l’Université Masaryk de Brno (République tchèque), depuis 2005 Alena Podhorná-Polická et Anne-Caroline Fiévet mènent des recherches communes sur la circulation des néologismes identitaires pour les jeunes francophones. Leurs articles en commun ont été publiés dans des revues telles que Neologica, Glottopol, Adolescence, etc. ainsi que dans les actes des congrès de néologie CINEO 1 et CINEO 3.

Giuliano Rossi - Università ‘G. D'Annunzio’ di Chieti-Pescara (Italie) : Giuliano Rossi, Docteur en Philologie Romane, Professeur ‘a contratto’ de Langue et traduction française à l’Université ‘G. D’Annunzio’ de Chieti-Pescara.

CONFERENCIERS NATIONAUX


Moreno Campetella
- Université Catholique de Lyon : Docteur en Science du langage (2001) de l’Université de Macerata (Italie). Depuis 2001 il est enseignant-chercheur à l’Institut de linguistique romane « Pierre Gardette » (Université catholique de Lyon – France), ainsi qu’au Centre d’Etudes Linguistiques – EA 1663) de l’Université Jean Moulin Lyon 3 (Lyon). Ses axes de recherche portent sur les traités techniques italiens (zoologie, botanique, médecine) du Moyen Age à la Renaissance, en particulier les traductions de textes de l’Antiquité classique et tardive.

Pascale Elbaz - ISIT, Paris : enseignante-chercheur à l’ISIT et membre du centre de recherche du CRATIL. Elle enseigne la traduction du chinois au français, l’analyse et la synthèse de la presse chinoise en français, la civilisation européenne et la civilisation chinoise et dirige des projets de recherche en terminologie comparée des Master M2. Elle est titulaire d’une maîtrise de philosophie de Paris IV Panthéon-Sorbonne et d’une thèse de doctorat en langues, littératures et sociétés du monde (spécialisée monde chinois) soutenue en 2014 à l’INALCO. Ses recherches portent sur l’esthétique et la terminologie comparées, sur la représentation du corps en Occident et en Extrême-Asie et sur la pédagogie de la traduction.

Anne-Caroline Fiévet - EHESS Paris : ingénieure de recherche à l’EHESS Paris (France) et enseignante à l’Université Paris Descartes. Depuis 2005, Alena Podhorná-Polická et Anne-Caroline Fiévet mènent des recherches communes sur la circulation des néologismes identitaires pour les jeunes francophones. Leurs articles en commun ont été publiés dans des revues telles que Neologica, Glottopol, Adolescence, etc. ainsi que dans les actes des congrès de néologie CINEO 1 et CINEO 3.

José Carlos de Hoyos - Université Lumière Lyon 2 : Maître des Conférences à l’Université Lumière Lyon 2 dans le Département d’Études des Mondes Hispanophone et Lusophone (DEMHIL), rattaché au laboratoire CRTT (Centre de Recherche en Terminologie et Traduction), spécialiste en linguistique hispanique. Dernières publications en lien avec la thématique du colloque : en collaboration avec P. Dury ; Maniez, F. ; Makri-Morel, J. ; Renner, V. ; Villar Díaz, M. B. (éds.), La néologie en langue de spécialité : détection, implantation et circulation des nouveaux termes, coll. Travaux du CRTT, Université Lumière Lyon 2, Lyon, 2014, 297 p. ; «El léxico de la Economía: etimología, historia y lexicografía», in M. Quirós et alii (éds.), Etimología e historia en el léxico del español, Iberoamericana/Vervuert, Madrid/Frankfurt, 2016, pp. 499-516; «Empresario, noción económica a finales del siglo XVIII y principios del XIX: vías de consolidación neológica», in J. García Palacios et alii (éds.), La neología en las lenguas románicas: recursos, estrategias y nuevas orientaciones, Peter Lang, Frankfurt am Main, 2016, pp. 126-143.

Christine Jacquet-Pfau - Collège de France, Paris : Christine Jacquet-Pfau est maître de conférences honoraire et chercheuse associée au Collège de France, et membre associée du laboratoire Lexiques, Dictionnaires, Informatique (universités de Paris 13-Nord et de Cergy-Pontoise). A enseigné à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) (1991-2016). Ses travaux et ses publications portent sur la langue française, et plus particulièrement sur le lexique et la (méta)lexicographie. Elle s’intéresse à la néologie, à la variété lexicographique, aux mots empruntés par le français à d’autres langues, aux variations orthographiques, à la féminisation des noms de métiers et à la terminologie. Un autre axe privilégié de ses recherches est l’analyse des dictionnaires et encyclopédies du XIXe siècle. Elle est aussi directrice de la collection « La Lexicothèque » aux éditions Lambert-Lucas (Limoges), codirectrice (avec Gaston Gross) des Cahiers de lexicologie et membre du comité de lecture de Neologica (John Humbley et Jean-François Sablayrolles (dir.)). Depuis septembre 2014 elle préside le Collège Éducation et enseignement supérieur chargé de la terminologie auprès de la Commission d'enrichissement de la langue française.

Denis Jamet - Université Jean Moulin Lyon 3 : Professeur des Universités en linguistique anglaise à l’Université Jean Moulin Lyon 3, où il dirige le Centre d’Etudes Linguistiques (EA1663) ; il est spécialiste de lexicologie anglaise et française, et directeur de la publication de la revue Lexis, Journal in English Lexicology.

Aliénor Jeandidier - ESPE de la Guyane : PrCE, doctorante en sociolinguistique sous la direction du Professeur Denis Jamet, Aliénor Jeandidier s’intéresse particulièrement aux questions actuelles de l’évolution de la langue française influencée par le contact avec l’anglais à l’aune de la société de consommation.

Volker Mecking - Université Catholique de Lyon : Professeur en linguistique française à l’Institut Catholique de Lyon, Volker Mecking est spécialiste des domaines suivants : Diachronie du français ; français préclassique (1500-1650) ; domaines de spécialité ; lexicologie ; étymologie ; lexicographie.

Philippe Millot - Université Jean Moulin Lyon 3 : Maître de conférences en anglais de spécialité à l’Université Jean Moulin Lyon 3 et membre du Centre d’Études Linguistiques (EA 1663). Ses travaux portent sur la caractérisation des domaines spécialisés dans le monde anglophone et sur l’anglais comme lingua franca professionnelle.

Vincent Renner - Université Lumière Lyon 2 : Professeur à l'Université Lumière Lyon 2 et spécialiste de morphologie constructionnelle. Il a co-dirigé un ouvrage sur l'amalgamation lexicale intitulé Cross-Disciplinary Perspectives on Lexical Blending (De Gruyter) en 2012 et vient de publier deux articles sur ce même sujet, « Panorama rétro-prospectif des études amalgamatives » (Neologica, 2015) et « Lexical blending as wordplay » (De Gruyter, 2015).

Caroline Rossi - Université Grenoble Alpes : maître de conférences à l'Université Grenoble Alpes et spécialiste d’acquisition du langage et de linguistique de corpus. Ses travaux récents portent sur l’acquisition du vocabulaire et sur les applications et implications de la linguistique de corpus pour l’enseignement de la traduction.

Adeline Sanchez - Université Sorbonne Paris 4 : doctorante en 2ème année en contrat doctoral à Sorbonne-Paris IV, ED 5, EA 4509 STIH (Sens, texte, histoire, informatique), sous la direction de Mme le Professeur Joëlle Ducos.

Fabio Scetti - Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 : obtained his doctorate in Linguistics at the Université Paris Descartes (Sorbonne – Paris – Cité) in April 2016 under the supervision of Professor Christine Deprez. During his PhD research he was attached to the CEPED Laboratory (UMR 196 – IRD) in France and to the CEETUM Laboratory of the Université de Montréal in Canada. The topic of his doctoral research is the evolution of the Portuguese language spoken by Portuguese immigrants in a context of Language Contact, in Montreal. Since 2014, he is a member of the Organisation Committee for Mesas Redondas Internacionais (international round-table) on topics related to the Portuguese language and its variation. Since 2015, he is also an associate researcher for the project VOLF at the Istitut Cultural Ladin, Vigo di Fassa (TN), Italy. At present he is a lecturer of Sociolinguistics at the Université Sorbonne Nouvelle, in Paris (ATER).

Adeline Terry - Université Jean Moulin Lyon 3 : professeure agrégée et ATER à l’Université Jean Moulin Lyon 3, est en troisième année de doctorat sous la direction du Professeur Denis Jamet, rédige une thèse sur les euphémismes de la mort, de la maladie et du sexe en anglais.





Université de Lyon